Subscribe to Héritage

Stanier family fonds

Available reels: 1

Reel ID
H-1229
Document Record
Title Stanier family fonds
Martha Morgan fonds
Fonds de la famille Stanier
Identifier lac_mikan_100985
102630
102097
MG 29 C 78
MG 29 C 85
MG 31 H 13
Papers
Genealogy
Immigration
Subject Stanier family
Stanier (Famille)
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
Description The Stanier family emigrated from England to Cannington Manor, originally in the Northwest Territories but which is now in the area of southeastern Saskatchewan. Cannington Manor is a historic site which was established in 1882 by Captain Edward Michell Pierce (d. 1888) as an aristocratic English colony. The cultural and recreational life emulated English upper class society. Thoroughbred racing, polo matches, theatrical plays, fox hunting, billiards, soccer and tennis were all enjoyed by those living in the colony. This was a contrast to the neighbouring homesteaders who were having a hard time settling their land and making improvements to earn land title grants from the federal government. Originally, Captain Pierce established an agricultural college and attracted remittance men as students for £100 a year. The intention of the college was to instruct these bachelor sons of wealthy families to farm and homestead. Soon, a dairy, a school and town hall, blacksmith, trading company store, flour mill, Land Titles Office, carpenter shop, and a hotel were built to support a burgeoning community which eventually reached 200 residents. In 1901 and 1902, the Canadian Pacific Railway regional branch line was constructed 10 kilometers south of the village rather than through the village. During a time of travel by horseback, this distance was detrimental to the growth of the community. The passing of the founder, Captain Pierce, some time before, a drought and low grain prices soon made it unfeasible for settlers to continue their lifestyle at Cannington Manor.
This collection consists of correspondence concerning the emigration of the Stanier family and their subsequent life in Canada, and includes a description of the life of a domestic servant as well as an account of pioneer life written by Jessie H. Beckton, a daughter of Captain Pierce.
No finding aid appears to be available on the microfilm reel.
La famille Stanier quitta l'Angleterre pour émigrer à Cannington Manor qui, à l'époque se situait dans les Territoires du Nord-Ouest mais qui, aujourd'hui, se trouve dans le Sud-Est de la Saskatchewan. Cannington Manor est un parc historique établi en 1882 par le capitaine Edward Mitchell Pierce (d. 1888) en tant que communauté aristocratique anglaise. La vie culturelle et récréative imitait celle de la bourgeoisie anglaise. Les résidents de la communauté s'adonnaient aux courses de chevaux pur-sang, à des matchs de polo, à des pièces de théâtre, à la chasse au renard, au billard, au soccer et au tennis. Ce mode de vie contrastait avec celui des colons du voisinage qui éprouvaient beaucoup de difficultés à travailler leurs terres et à les mettre en valeur afin d'en obtenir les titres de propriété du gouvernement fédéral. Au départ, le capitaine Pierce a établi un collège d'agriculture dont les étudiants, des « remittance men », étaient prêts à payer 100 £ par année. Le but de ce collège était d'apprendre à ces célibataires, fils de familles riches, comment exploiter des fermes et coloniser le pays. Bientôt, une laiterie, une école et une mairie, une forge, un magasin, un moulin à farine, un bureau des titres de biens-fonds, un atelier de menuiserie et un hôtel y furent ajoutés pour répondre aux besoins de cette communauté naissance qui compterait éventuellement 200 résidents. En 1901 et 1902, une ligne secondaire du chemin de fer Canadien Pacifique fut construite à 10 kilomètres au sud du village plutôt qu'à travers. À une époque où les gens voyageaient à cheval, une telle distance ne pouvait que nuire à la croissance de la communauté. Le décès du capitaine Pierce peu de temps avant, la sécheresse et la faiblesse des prix des céréales ont finalement eu raison du mode de vie des colons de Cannington Manor.
Cette collection contient la correspondance relative à l'émigration de la famille Stanier et leur vie ultérieure au Canada. Elle comprend une description de la vie d'un domestique, ainsi qu'un compte rendu sur la vie d'un pionnier rédigés par Jessie H. Beckton, la fille du capitaine Pierce.
Il ne semble pas y avoir d'instrument de recherche sur la bobine de microfilm.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_100985