Subscribe to Héritage

Great Britain. Colonial Office : colonial papers, general series, (CO 1)

Available reels: 1

Reel ID
C-1446
Document Record
Title Great Britain. Colonial Office : colonial papers, general series, (CO 1)
Grande-Bretagne. Documents coloniaux, Série générale, CO 1
Identifier lac_mikan_103902
MG 11 CO
R10976-0-4-E
Government
Foreign relations
Military
Business and commerce
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
Description Quebec has had a long and varied history, starting with the colony of New France. In 1534, French explorer Jacques Cartier (1491 - 1557) planted a cross in the Gaspé peninsula and claimed the land in the name of King Francis. In 1608, the city of Quebec was founded with 28 men. In 1630, there were only 103 colonists living in the settlement, but by 1640, the population had reached 355. Fur traders, known as coureurs des bois, extended French influence south and west to the Great Lakes. Eventually, Cardinal Richelieu (1585 - 1642), adviser to French king Louis XIII, wanted to make New France as populous as the English colonies to the south, and founded the Company of One Hundred Associates in 1627 to invest in New France, promising land parcels to hundreds of new settlers and to turn the region into an important farming and mercantile colony. Richelieu introduced the seigneurial system, a semi-feudal system of farming that existed until the 19th century. The Roman Catholic Church, and missionaries such as the Recollets and Jesuits, became firmly established in New France as well.
In 1775, the British Empire included 20 territories north of New Spain, including Newfoundland, Rupert's Land, Nova Scotia, Prince Edward Island, the Thirteen Colonies (which later declared independence and was renamed as the United States), East and West Florida, and the Province of Quebec, the latter of which was obtained in 1763 from France and was formerly known as New France. Nova Scotia was split into modern-day Nova Scotia and New Brunswick in 1784, while, in 1791, Quebec was split into the primarily French-speaking Lower Canada and the primarily English-speaking Upper Canada. The Treaty of 1818 established the 49th parallel as the United States and British North America border from Rupert's Land west to the Rocky Mountains. The boundary of British North America and Maine was determined by the Webster-Ashburton Treaty of 1842. The previous year, the Canadas were united into the Province of Canada. In 1867, the Dominion of Canada was formed with four original provinces: Ontario, Quebec, New Brunswick and Nova Scotia.
This collection includes papers relating to the early colonial period in North America and the British West Indies, derived chiefly from two important accumulations of records which came to be stored in the State Paper Office. These were the "American and West Indies" series, composed of documents from the office of the Secretary of State; and the "Board of Trade" papers, comprising material not only from the Lords Commissioners for Trade and Plantations, but also from early committees of the Privy Council, various commissions, and councils involved in plantation affairs. Selections relating to the early colonial period in North America were transcribed. The transcripts include such subjects as: the North Atlantic fishery, control of trade and enforcement of the Trade and Navigation Acts, the fur and timber trades, piracy and letters of marque, shipping embargoes, commercial disputes and application for special trading privileges, seizure of ships, prize claims, shipwrecks, customs, exploration, settlement, land and territorial grants and claims, military and naval expeditions and other related matters, relations and negotiations between Britain and France, colonial administration, grievances, surveys, boundary questions and colonial defence, Nova Scotia, Newfoundland, and some material concerning France and its North American colonies.
This collection chiefly covers the period of British territories in the New World from 1574 to 1697.
Le Québec a connu une histoire longue et mouvementée depuis la fondation de la colonie de la Nouvelle-France. En 1534, l'explorateur français Jacques Cartier (1491-1557) a planté une croix dans la péninsule de Gaspé pour signifier l'appropriation des lieux au nom du roi François 1er. En 1608, la ville de Québec a été fondée par 28 individus. En 1630, il n'y avait que 103 colons résidant dans la colonie mais, dès 1640, la population avait atteint 355. Les marchands de fourrures, ou coureurs des bois, ont étendu l'influence de la France jusqu'au sud et à l'ouest des Grands Lacs. Le cardinal Richelieu (1585-1642), conseiller du roi de France Louis XIII, souhaitait que la population de la Nouvelle-France puisse se comparer à celle des colonies anglaises plus au sud. En 1627, il fonda à cet effet la Compagnie des Cent-associés pour qu'elle investisse dans la colonie, promettant des lots de terre à des centaines de nouveaux colons et, pour qu'elle fasse en sorte que cette région devienne une importante colonie agricole et mercantile. Richelieu y a introduit le système seigneurial, un système semi-féodal d'agriculture qui subsista jusqu'au XIXe siècle. Quant à l'Église catholique romaine et aux missionnaires, dont les Récollets et les Jésuites, ils se sont solidement établis en Nouvelle-France.
En 1775, l'Empire britannique comprenait 20 territoires situés au nord de la Nouvelle-Espagne dont Terre-Neuve, la Terre de Rupert, la Nouvelle-Écosse, l'Île-du-Prince-Édouard, les Treize colonies (qui ont subséquemment déclaré leur indépendance pour devenir les États-Unis), la Floride de l'Est et de l'Ouest, et la province de Québec (autrefois la Nouvelle-France) qui fut cédée par la France en 1763. En 1784, le territoire de la Nouvelle-Écosse fut divisé pour former la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick d'aujourd'hui, alors qu'en 1791, le territoire du Québec fut partagé entre le Bas-Canada à prédominance francophone et le Haut-Canada à prédominance anglophone. En vertu du traité de 1818, le tracé de la frontière entre les États-Unis et l'Amérique du Nord britannique devait suivre le 49e parallèle depuis l'ouest de la Terre de Rupert jusqu'aux montagnes Rocheuses. La frontière entre l'Amérique du Nord britannique et le Maine fut déterminée par le traité de Webster-Ashburton en 1842. L'année précédente, les Canadas furent réunis pour former la province du Canada puis, en 1867, le Dominion du Canada fut créé à partir des quatre provinces originales : l'Ontario, le Québec, le Nouveau- Brunswick et la Nouvelle-Écosse.
Cette collection renferme des documents relatifs au début de la période coloniale en Amérique du Nord et dans les Indes occidentales britanniques. Ces documents proviennent principalement de deux importantes séries de dossiers conservées au State Paper Office. Il s'agit, d'une part, de la série de l' « American and West Indies » (Amérique et Indes occidentales) composée de documents provenant du secrétaire d'État, et, d'autre part, des documents du « Board of Trade » (Bureau du Commerce) qui comprennent des documents créés non seulement par les Lords commissaires du commerce et des plantations, mais aussi par les premiers comités du Conseil privé et diverses commissions et conseils impliqués dans les affaires liées aux plantations. Des documents sélectionnés se rapportant au début de la période coloniale en Amérique du Nord ont été transcrits. Ces transcriptions touchent divers sujets comme les pêcheries de l'Atlantique Nord, le contrôle du commerce et l'application des Actes de commerce et de navigation, le commerce de la fourrure et du bois, la piraterie et les lettres de marque, les embargos maritimes, les litiges commerciaux et les demandes de privilèges spéciaux pour commercer, la saisie des vaisseaux, les réclamations de prix, les naufrages, les douanes, l'exploration, la colonisation, les concessions et les revendications foncières et territoriales, les expéditions et autres questions militaires et navales, les relations et les négociations entre l'Angleterre et la France, l'administration coloniale, les griefs, les relevés d'arpentage, les questions relatives aux frontières et à la défense des colonies, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve. On y trouve aussi quelques autres documents concernant la France et ses colonies en Amérique du Nord.
Cette collection couvre essentiellement les années 1574 à 1697, soit l'époque des possessions britanniques dans le Nouveau Monde.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_103902