Subscribe to Héritage

Thomas Leopold Willson

Available reels: 2

Reel ID
C-9262
C-9263
Document Record
Creator Willson, Thomas Leopold, 1860-1915
Title Thomas Leopold Willson
Identifier lac_mikan_108106
MG 30 A 85
Papers
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
Description Thomas Leopold "Carbide" Willson (1860 - 1915) was a Canadian inventor, engineer and businessman. He obtained more than 70 patents in Canada. By the age of 21, he had designed and patented the first electric arc lamps used in Hamilton. In 1892, he discovered a cheap process for creating calcium carbide, which is used in the production of acetylene gas when placed in water. Initially acetylene was useful for lighting, where it outshone coal gas and incandescent electric lights (prior to the development of the tungsten filament). Its most important use, oxyacetylene welding and cutting, would be developed in 1903. In 1900 and 1901, Willson moved to Ottawa and opened carbide plants both in Ontario (Merritton in Southwestern Ontario and Ottawa) and Quebec (Shawinigan). He founded the International Marine Signal Company to manufacture marine buoys and lighthouse beacons, but sold out to American interests. In 1911, he began experimenting with the condensation of phosphoric acid in the manufacture of fertilizers. In 1915, he died of a heart attack in New York City while trying to raise funds for a hydroelectric project in Labrador, a dream that would be realized in 1974 at Churchill Falls.
This collection consists of copies of personal and business letters, including a note from UK physicist and engineer Lord Kelvin, letterbooks containing an incomplete series of Willson's business correspondence from 1882 to 1913, and a section of personal correspondence from 1882 to 1893.
A number of the letters contain ink that has faded, and are thus no longer readable.
Thomas Leopold « Carbide » Willson (1860-1915) était un inventeur, un ingénieur et un homme d'affaires canadien. Il a obtenu plus de 70 brevets au Canada. Dès l'âge de 21 ans, il avait conçu et breveté les premières lampes à arc utilisées à Hamilton. En 1892, il a découvert un procédé peu coûteux pour la production de carbure de calcium utilisé dans la production du gaz acétylène lorsqu'il est immergé dans l'eau. Au début, l'acétylène s'avérait utile pour l'éclairage, car il brillait plus que le gaz de houille et les lampes électriques à incandescence (avant la mise au point du filament en tungstène). Sa principale utilisation, la soudure oxyacétylénique et le découpage au chalumeau, allait être mise au point en 1903. Après s'être installé à Ottawa en 1900 et 1901, Willson implanta des usines de carbure tant en Ontario (à Merritton dans le Sud-Ouest de l'Ontario et à Ottawa) qu'au Québec (à Shawinigan). Il fonda l'International Marine Signal Company pour la production des bouées marines et des installations d'éclairage pour les phares, mais vendit le tout à des intérêts américains. En 1911, Willson commença à mener des expériences avec de l'acide phosphorique condensé pour la production de fertilisants. Il est mort d'une crise cardiaque en 1915 à New York alors qu'il tentait d'amasser des capitaux pour un projet hydroélectrique au Labrador, un rêve qui n'est devenu réalité qu'en 1974 avec la centrale de Churchill Falls.
Cette collection contient les copies de sa correspondance personnelle et d'affaires, y compris une note du physicien et ingénieur britannique Lord Kelvin, des registres de copies de lettres comprenant une série incomplète de la correspondance d'affaires de Willson couvrant la période de 1882 à 1913, et une section de correspondance personnelle datant de 1882 à 1893.
Bon nombre de lettres écrites à l'encre ont pâli avec le temps et, par conséquent, elles ne sont plus lisibles.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_108106