Subscribe to Héritage

Fonds du Séminaire de Saint-Sulpice, Paris: Documents pour l'histoire de l'Église du Canada

Available reels: 1

Reel ID
C-14014
Document Record
Creator Séminaire de Saint-Sulpice, Paris.
Title Fonds du Séminaire de Saint-Sulpice, Paris: Documents pour l'histoire de l'Église du Canada
Identifier lac_mikan_112057
112057
MG 17 A7 1
Papers
Aboriginal
Religion
French Canada
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language fra
Description The Society of Saint-Sulpice is a Catholic Society of Apostolic Life named for the Church of Saint-Sulpice, Paris, where the society was founded. The Society of Saint Sulpice was created in France in 1641 by Father Jean-Jacques Olier (1608 - 1657). The Sulpicians played a major role in the founding of Montreal, where they engaged in missionary activities, trained priests and constructed the Saint-Sulpice Seminary. In 1657 Olier, shortly before his death, sent four priests (Gabriel de Queylus, Souart, d'Allet, and Galinier) to take over from the Jesuit Fathers. As the new feudal lords of Montreal, the society granted easy terms to settlers. They tried to encourage settlement of villages around the city as a first line of defense against attacks by native peoples. In 1764, after the cession of New France, the Society of Saint-Sulpice in Paris recognized, for political reasons, the administrative autonomy of Montreal.
This collection includes orders, decrees, commandments, rules, pastoral letters, notes for the parishes and clergy, and funeral orations, among other things. A very large portion of these documents consist of correspondence relating to the discovery of the Mississippi, the Indian missions, Bishop Laval, and the bishops of the dioceses of Quebec and Montreal.
La Compagnie des prêtres de Saint-Sulpice, qui est une société de vie apostolique catholique, fut nommée en l’honneur de l’église Saint-Sulpice à Paris, là où la Compagnie fut fondée en 1641 par le père Jean-Jacques Olier (1608-1657). Les Sulpiciens ont joué un rôle de premier plan dans la fondation de Montréal où ils se sont engagés dans des activités missionnaires, formé des prêtres et bâti le Séminaire de Saint-Sulpice. Peu avant sa mort en 1657, Olier a envoyé quatre prêtres (Gabriel de Queylus, Souart, d’Allet et Galinier) pour prendre la relève des pères Jésuites. En tant que nouveaux seigneurs féodaux de Montréal, la Compagnie se montra peu exigeante à l’endroit des colons. Elle a tenté d’encourager le peuplement des villages autour de la ville pour servir de première ligne de défense contre les attaques des peuples autochtones. En 1764, après la cession de la Nouvelle-France, la Compagnie des prêtres de Saint-Sulpice de Paris a reconnu, pour des raisons politiques, l’autonomie administrative de la Compagnie de Montréal.
Cette collection comprend des ordonnances, des décrets, des mandements, des règles, des lettres pastorales, des notes relatives aux paroisses et au clergé, des oraisons funèbres, etc. Une très grande partie de ces documents est constituée de correspondance se rapportant à la découverte du Mississippi, aux missions autochtones, à Mgr de Laval et aux évêques des diocèses de Québec et de Montréal.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_112057