Subscribe to Héritage

Department of Railways and Canals, Railway Branch : Office of the Chief Engineer

Available reels: 23

Document Record
Creator Canada. Dept. of Railways and Canals
Title Department of Railways and Canals, Railway Branch : Office of the Chief Engineer
Ministère des Chemins de fer et Canaux, Direction des chemins de fer : Bureau de l’ingénieur en chef
Identifier lac_mikan_134570
135513
RG 43 A
R610-146-9-E
R610-146-9-F
Government
Transportation
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
Description The Department of Railways and Canals is a former department of the Government of Canada. It had responsibility for the construction, operation, and maintenance of federal government-owned railways, as well as the operational responsibility for canals in Canada. The department was created in 1879 by transferring several existing government operations, namely the Railway Branch of the Department of Public Works, and the operational responsibilities for canals which were administered by the government's Office of the Chief Engineer. These components were reorganized into the Railway Branch and the Canal Branch, respectively. The Railway Branch was responsible for administering to the federally owned railways, namely the Intercolonial Railway of Canada and the Prince Edward Island Railway (at the time of the department's creation). The branch also provided a program of financial assistance to encourage new railway construction in the country. The Canal Branch administered Canada's canal system and undertook new construction as required. One of the most powerful departments in early Canadian governments, it was amalgamated with the Department of Marine and the Civil Aviation Branch of the Department of National Defence in 1936 to form the Department of Transport.
The Chief Engineer of Railways was responsible for the engineering plans and estimates for works under construction or repair. Until December 1892, the Department of Railways and Canals had two chief engineers, one in the Railway Branch and another in the Canal Branch. These positions were merged and remained combined with the appointment of Collingwood Schreiber in December 1892, who also held the position of Deputy Minister, a tradition that would continue until 1910 when the department reverted back to just having a special officer fill the role. The professional staff of the Chief Engineer of Railways in 1909 consisted of a Hydraulic and Bridge Engineer, a Chief Draughtsman, a Draughtsman of Railway Plans, an Architectural Draughtsman and a photographer. The branch also included an Inspecting Engineer and an Electrical Engineer. The Chief Engineer's Branch was responsible for all engineering projects undertaken by the department, the preparation of maps, plans and estimates, and the control of capital expenditures for railways and canals constructed by the department. By 1930, the Chief Engineer's Division was responsible for all engineering and construction work undertaken by Railways and Canals, including the preparation of maps, plans and estimates.
This collection consists of records acquired and accumulated by the Office of the Chief Engineer, Railway Branch. The records relate to the various railways for which the Chief Engineer was responsible. These include the Canadian Pacific Railway, the Cape Breton Railway, the Oxford and New Glasgow Railway, the Annapolis and Digby Railway, and the Intercolonial Railway and Prince Edward Island Railways.
Le ministère des Chemins de fer et canaux est un ancien ministère du gouvernement fédéral. Il était responsable de la construction, de l'exploitation et de l'entretien des chemins de fer appartenant au gouvernement, ainsi que de l'administration des canaux à travers le Canada. La création de ce Ministère en 1879 enclencha le transfert de plusieurs secteurs gouvernementaux déjà existants, dont la Direction des chemins de fer qui relevait auparavant du ministère des Travaux publics et les responsabilités opérationnelles liées aux canaux qui relevaient du Bureau de l'ingénieur en chef du gouvernement. Ces secteurs furent réorganisés pour former deux Directions : la Direction des chemins de fer et celle des canaux respectivement. La Direction des chemins de fer était responsable de l'administration des réseaux ferroviaires du gouvernement fédéral, notamment l'Intercolonial et le Chemin de fer de l'Île-du-Prince-Édouard (au moment de la création du Ministère). Cette Direction offrait également un programme d'aide financière pour encourager la construction de nouveaux chemins de fer à travers le pays. La Direction des canaux gérait le système des canaux du Canada et les nouveaux projets de construction lorsque requis. L'un des plus puissants ministères du gouvernement canadien à ses débuts, il a été fusionné en 1936 avec le ministère de la Marine et la Direction de l'aviation civil du ministère de la Défense nationale pour former le ministère des Transports.
L'ingénieur en chef du canal Rideau était responsable de tous les aspects de l'administration, de l'entretien et de l'exploitation du canal. Ses tâches consistaient, entre autres, à effectuer des relevés, à superviser les réparations et les nouvelles constructions ainsi que les employés qui y travaillaient et à appliquer les règlements propres aux canaux.
L'ingénieur en chef des chemins de fer était responsable des plans d'ingénierie et des devis pour les travaux de construction ou de réparation. Jusqu'en 1892, le ministère des Chemins de fer et Canaux employait deux ingénieurs en chef, l'un pour la Direction des chemins de fer et l'autre pour la Direction des canaux. Ces postes ont été fusionnés et restèrent combinés avec la nomination, en décembre 1892, de Collingwood Schreiber qui était aussi sous-ministre, une tradition qui allait se perpétuer jusqu'en 1910 lorsque le Ministère décida de rétablir le poste spécifique d'ingénieur en chef. En 1909, les effectifs de l'ingénieur en chef des chemins de fer comprenaient un ingénieur hydraulicien et spécialiste des ponts, un dessinateur en chef, un dessinateur des tracés ferroviaires, un dessinateur en bâtiment et un photographe. La Direction comprenait également un ingénieur inspecteur et un ingénieur électricien. Elle devait mener à bien tous les projets d'ingénierie entrepris par le Ministère, voir à la préparation des cartes, plans et devis, et au contrôle des dépenses en immobilisations requises pour la construction des chemins de fer et des canaux. Dès 1930, la Division de l'ingénieur en chef était responsable de tous les travaux d'ingénierie et de construction entrepris par le ministère des Chemins de fer et Canaux, y compris la préparation des cartes, plans et devis.
Cette collection est constituée de documents d'archives acquis et accumulés par le Bureau de l'ingénieur en chef, Direction des chemins de fer. Ces documents touchent les divers chemins de fer placés sous la juridiction de l'ingénieur en chef. Ceux-ci incluent le Canadien Pacifique, le chemin de fer du Cap-Breton, ceux d'Oxford et de New-Glasgow, d'Annapolis et de Digby, celui de l'Île-du-Prince-Édouard, ainsi que l'Intercolonial.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_134570