Subscribe to Héritage

1946 Army Central Registry

Available reels: 164

Document Record
Title 1946 Army Central Registry
Standardization - Operations and logistics - Maps and charts affecting land operations - Form of lists of trigonometric/geodetic values
Service central de l’armée, 1946
Identifier lac_mikan_135830
947942
RG 24 C 1 b
Military
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
Description In January 1923, the Department of Militia and Defence, which had been responsible for the Canadian military between 1906 and 1921, became the Department of National Defence (DND) as a result of the prior amalgamation of Naval Services, Militia and Defence, as well as the merger of the Air Board into the department. By bringing the organizations under the control of a single minister, the government recognized the need to maintain a multi-service force, but hoped to realize certain administrative economies, and a degree of unification in the administration and direction of the forces. The Second World War saw a major expansion and restructuring of the department. Although individual service departments were not created in law, a minister of national defence for air was appointed in May 1940 and a minister of national defence for naval services was created in July of that year to lessen the burden on the Minister responsible for defence. In practice, this meant that there were three separate ministries. After the war, in 1946, the department’s organization reverted to prewar form. In February 1968, the three services (army, air and navy) were unified into the Canadian Armed Forces. In October 1972, the civilian and military branches in Ottawa were merged into the single National Defence Headquarters. Including military and civilian personnel, DND has been the largest government department since 1945, while its operating budget has consistently been among the three highest.
The Canadian Army is the army of Canada and the term “Canadian Army"only came into official use beginning in 1940. From before Confederation until the Second World War the official designation was "Canadian Militia". During the Second World War, the army was supplemented by the non-permanent militia.
This collection consists of records relating mostly to the Canadian Army, its recruitment, training, facilities and operations and activities in Canada during the Second World War.
These files were microfilmed by National Defence, presumably in a move to save space in storing the original documents. However, the quality of the microfilms is fairly poor, even though the pages are generally typewritten - the pages may be hard to read as some were filmed quite lightly. The original files, unfortunately, have been destroyed.
En janvier 1923, le ministère de la Milice et de la Défense, qui avait été responsable de la défense du Canada de 1906 à 1921, est devenu le ministère de la Défense nationale (MDN) par suite de la fusion antérieure du ministère du Service naval, du ministère de la Milice et de la Défense, et de l'incorporation du Conseil de l'air au sein du ministère de la Défense nationale. En regroupant ces organismes sous l'autorité d'un seul ministre, le gouvernement reconnaissait la nécessité de conserver des forces militaires polyvalentes. Le gouvernement souhaitait aussi réaliser des économies administratives et un certain degré d'unification au niveau de l'administration et de la direction des forces. L'éclatement de la Deuxième Guerre mondiale a entraîné une importante expansion et restructuration du Ministère. Bien qu'aucune loi n'ait été à l'origine de la création de ces services individuels, on procéda à la nomination d'un ministre de la Défense nationale pour l'air en mai 1940 et d'un ministre de la Défense nationale pour la marine en juillet de la même année afin d'alléger les responsabilités du ministre de la Défense nationale. Il y avait donc, en pratique, trois ministères distincts. Après la guerre, en 1946, l'organisation du Ministère reprit sa forme d'avant-guerre. En février 1968, les trois services (armée, aviation et marine) furent unifiés pour former les Forces armées canadiennes. En octobre 1972, la section civile et la section militaire d'Ottawa furent fusionnées en un seul Quartier général de la Défense nationale. Si l'on tient compte du personnel militaire et du personnel civil, le MDN demeure, depuis 1945, le plus gros des ministères avec un budget de fonctionnement qui se situe constamment parmi les trois plus élevés.
L'armée canadienne, dont l'appellation officielle « Armé canadienne » remonte au début des années 1940, est l'armée du Canada. Même avant la Confédération jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale, la désignation officielle était « Milice canadienne ». Durant la Deuxième Guerre mondiale, des unités de milice non-permanentes furent appelées en renfort.
Cette collection est constituée de documents se rapportant principalement à l'Armée canadienne, au recrutement, à l'instruction et à l'entraînement, aux installations, aux opérations et à ses activités au Canada pendant la Deuxième Guerre mondiale.
Ces dossiers ont été microfilmés par le ministère de la Défense nationale, probablement pour économiser l'espace d'entreposage des documents originaux. La qualité des microfilms est toutefois plutôt mauvaise même si la majorité des pages sont dactylographiées – les pages sont parfois difficiles à lire en raison d'une lumière inappropriée au moment de la reproduction. Malheureusement, les dossiers originaux ont été détruits.
l ne semble pas y avoir d'instruments de recherche au début des bobines de microfilm.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_135830