Subscribe to Héritage

Militia general orders, Lower Canada

Available reels: 2

Reel ID
C-1527
C-1528
Document Record
Creator Lower Canada. Adjutant-General's Office
Title Militia general orders, Lower Canada
Ordres généraux
Identifier lac_mikan_183633
185982
RG 9 I A 3
R1023-15-0-F
Military
French Canada
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
fra
Description An adjutant general is a military chief administrative officer.
Quebec has had a long and varied history, starting with the colony of New France. When the British took control of the colony after the Seven Years' War, the province of Quebec was formed in 1763, extending into areas now known as southern Ontario and the north part of the Midwestern United States. After the capture of New France, the British implemented a plan to entice Canadians to assimilate into the British way of life. However, the Quebec Act of 1774 provided the people of Quebec their first Charter of Rights and paved the way to later official recognition of the French language and culture in the province. The act also allowed Canadians to maintain French civil law and sanctioned freedom of religion, allowing the Roman Catholic Church to remain. Quebec was then split into Upper and Lower Canada in 1791 so that most Loyalists who had immigrated to Quebec from the United States could live under British laws and institutions in Upper Canada, while the French-speaking population of Lower Canada could maintain their familiar French civil law and Catholic religion. Following the rebellions of 1837 and 1838 in both Lower and Upper Canada, the British government merged the two colonial provinces into one Province of Canada in 1840, and Lower Canada became known as Canada East. However, there were originally limitations on the use of French in the legislature, and the two colonies remained distinct in administration, election, and law. Finally, Quebec was one of the first four provinces to enter Confederation in 1867.
This collection consists of orders which were issued regularly by the adjutant general in Lower Canada to announce changes in militia organization, appointments, promotions and retirements of officers between 1811 and 1846. Thus, this collection covers the period during the War of 1812. Vassal De Monviel (1759 - 1843) was adjutant general in Lower Canada during this time, having come into the position in 1811, and he was asked to carry out tasks that were generally entrusted to the adjutant general of the British forces in North America.
The collection alternates between French and English.
Un adjudant général est un officier supérieur dans l’administration des armées.
Le Québec a connu une histoire longue et mouvementée depuis la fondation de la colonie de la Nouvelle-France. Lorsque les Britanniques ont pris le contrôle de la colonie après la Guerre de Sept Ans, la province de Québec fut créée en 1763. Ses frontières pénétraient les régions qui englobent aujourd’hui le Sud de l’Ontario et la partie nord du Midwest américain. Après la conquête de la Nouvelle-France, les Britanniques ont mis en place un plan visant à inciter les Canadiens à s’assimiler au mode de vie des Britanniques. Toutefois, l’Acte de Québec de 1774 devait accorder à la population du Québec sa première charte des droits et a ouvert la voie à la reconnaissance officielle éventuelle de la langue et de la culture française dans cette province. L’Acte a également permis aux Canadiens de conserver leur droit civil français, ainsi que leur liberté de religion en autorisant la présence continue de l’Église catholique romaine. En 1791, le Québec fut divisé en Haut et Bas-Canada afin que la plupart des Loyalistes qui avaient émigré des États-Unis au Québec puissent vivre dans le Haut-Canada tout en conservant leurs lois et leurs institutions britanniques, pendant que la population francophone du Bas-Canada puisse conserver le droit civil français qui lui était familier, et la religion catholique. Après les rébellions de 1837 et 1838 dans le Bas et le Haut-Canada, le gouvernement britannique a, en 1840, fusionné les deux provinces coloniales en une seule, la province du Canada, et le Bas-Canada fut alors désigné sous le nom de Canada Est. Toutefois, l’usage du français à la législature était, à l’origine, soumis à certaines restrictions, et les deux colonies sont demeurées distinctes au niveau de l’administration, des élections et de la justice. Finalement, le Québec fut l’une des quatre premières provinces à se joindre à la Confédération en 1867.
Cette collection est constituée des ordres donnés régulièrement par l’adjudant général du Bas-Canada entre 1811 et 1846 pour annoncer les changements dans l’organisation de la milice, les nominations, les promotions et les retraites d’officiers. Cette collection couvre donc la période de la guerre de 1812. Vassal de Monviel (1759-1843) était l’adjudant général du Bas-Canada à cette époque puisqu’il a été désigné à ce poste en 1811, et on lui demanda de remplir les fonctions généralement confiées à l’adjudant général des forces britanniques en Amérique du Nord.
Le contenu de cette collection est tantôt en français, tantôt en anglais.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_183633