Subscribe to Héritage

Exemplifications, Upper Canada, Province of Canada and Canada, 1853-1951

Available reels: 3

Reel ID
C-3907
C-3968
C-4045
Document Record
Title Exemplifications, Upper Canada, Province of Canada and Canada, 1853-1951
Ampliations, Haut-Canada, Province du Canada, Canada, 1853-1951
Identifier lac_mikan_192613
193483
193486
RG 68
Government
Genealogy
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
Description An exemplification or an exemplified copy is an official attested copy or transcript of a public instrument, made under the seal and original pen-in-hand signature of a court or public functionary and in the name of the sovereign. Exemplifications can only be attested and executed by either the authority holding the record or the issuing authority. Exemplified copies are also usually an extract or transcript made directly from the original.
Before Confederation, there were two registrars general, who were appointed as the provincial secretaries of Upper Canada and Lower Canada. After 1867, the Secretary of State became the Registrar General and held that role until 1966, when an autonomous Department of the Registrar General was briefly formed. In 1967, the responsibility was given to the Minister of Consumer and Corporate Affairs. When this position was discontinued in 1995, the Minister of Industry took over the role of Registrar General. Industry Canada has subsequently decentralized the function of the Office of the Registrar General.
The Registrar General of Canada is responsible for registering all letters patent, commissions, instruments, proclamations and any other documents that may, from time to time, be issued under the Great Seal of Canada, which is used to certify official state documents, or the Privy Seal of Canada. Such documents can include the appointments of senators, puisne justices and governors general. The Registrar General maintains a registry of the issued documents. The function of registering pardons was discontinued by the Registrar General and transferred to the National Parole Board in 1992. The Registrar General of Canada is also the custodian of the Seal of the Administrator of Canada and the Seal of the Registrar General of Canada, and while the Governor General is formally the keeper of the Great Seal of Canada, he or she normally entrusts the Registrar General with the seal's safekeeping.
This series consists of exemplifications from Upper Canada, the Province of Canada and Canada.
No finding aids appear to be available on the microfilm reels. Also note that these collections are typically shared on the microfilm reels in question with other collections, so researchers will have to do some searching around to find the material that they are looking for.
Une ampliation ou copie conforme est la copie ou la transcription officielle et certifiée d'un document administratif qui est revêtue du sceau et qui est signée de main propre par un fonctionnaire juridique ou publique au nom du souverain. Une ampliation ne peut être certifiée et exécutée que par une autorité autre que l'autorité dépositaire du document ou une autorité compétente. En général, les ampliations sont des extraits ou transcriptions tirés directement des documents originaux.
Avant la Confédération, deux registraires généraux étaient désignés pour exercer les fonctions de secrétaire provincial dans chacune des provinces du Haut et du Bas-Canada. À partir de 1867, le secrétaire d'État est devenu le registraire général, et ce, jusqu'en 1966. C'est alors que, pour une brève période, un ministère autonome du registraire général fut mis en place. En 1967, cette responsabilité incomba au ministre de la Consommation et des Affaires commerciales. Avec l'abolition de ce poste en 1995, les fonctions de registraire général furent confiées au ministre de l'Industrie. Industrie Canada a subséquemment décentralisé les fonctions du bureau du registraire général.
Le registraire général du Canada est responsable de l'enregistrement de tous les instruments, lettres patentes, commissions, proclamations et autres documents qui peuvent, de temps à autre, être délivrés sous le sceau privé du Canada ou sous le grand sceau du Canada qui est utilisé pour certifier l'authenticité des documents officiels. Ces documents incluent entre autres les nominations des sénateurs, des juges puînés et des gouverneurs généraux. Le registraire général tient un registre des documents émis. La tâche d'enregistrer les pardons fut abandonnée par le registraire général en 1992 et transférée à la Commission nationale des libérations conditionnelles. Le registraire général du Canada est également le gardien du sceau de l'administrateur du Canada et du sceau du registraire général du Canada. Et, bien que le gouverneur général soit le gardien officiel du grand sceau du Canada, il ou elle en confie généralement la garde au registraire général.
Cette série est constituée d'ampliations provenant du Haut-Canada, de la province du Canada et du Canada.
Il ne semble pas y avoir d'instrument de recherche sur les bobines de microfilm. Veuillez prendre note aussi que d'autres collections sont reproduites avec celle-ci sur les bobines de microfilm en question. Les chercheurs devront donc fouiller quelque peu le contenu pour trouver les documents qui les intéressent.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_192613