Subscribe to Héritage

Aimé Breton fonds

Available reels: 1

Reel ID
C-11034
Document Record
Creator Breton, Aimé, 1907-1973.
Title Aimé Breton fonds
Fonds Aimé Breton
Identifier lac_mikan_98140
MG 30 B 94
R1549-0-4-E
Papers
Correspondence
Portraits
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
Description Aimé Breton (1907 - 1973) was a prospector and businessman. During the Depression years, Aime found work at a gold mine and gold field near Wawa, Ontario, and moved with his family from Sault Ste. Marie, Ontario, to Wawa, where he owned and operated a hotel. Breton's favourite pastime was prospecting, although it is said he also enjoyed trapping and boxing. He staked the Kristina Copper Mines, Tribag Copper Mines, and discovered and staked the uranium mines in Blind River. He never realized any financial gain from his uranium discovery due to legal complications and, it is alleged, the machinations of two associates who cheated him out of his rightful recognition. He died accidentally by drowning on Lake Superior.
This collection consists of correspondence relating to discoveries of Aimé Breton and attempts to gain financial renumeration from his mining discoveries. Also included are three letters, two to the editor of "Northern Miner" and one from P. Hayden to B. Breton regarding the estate of Aimé Breton; mining material relating to mining claims, essay reports and attempts by Breton to gain recognition for his discoveries, magazine and newspaper articles dealing with Aimé Breton and mining in Northern Ontario; a Globe and Mail article; correspondence; miscellaneous items, including a xerox copy of a photograph of Aimé Breton and a prospectus on Algoma Uranium Mines Ltd.
Aimé Breton (1907-1973) était un prospecteur et un homme d’affaires. Durant les années de la Grande Crise, Aimé a trouvé de l’emploi dans une mine d’or et un champ aurifère près de Wawa, Ontario. Il déménagea sa famille de Sault-Sainte-Marie, Ontario, à Wawa où il possédait et exploitait un hôtel. Bien qu’il aimait, semble-t-il le piégeage et la boxe, la prospection était le passe-temps préféré de Breton. Il a jalonné les Kristina Copper Mines, les Tribag Copper Mines et a découvert et jalonné des mines d’uranium à Blind River. Il n’a jamais réaliser des gains financiers avec sa découverte des mines d’uranium en raison de complications juridiques mais aussi, prétendument, à cause des intrigues de deux associés qui lui auraient escroqué sa juste part de reconnaissance. Il est décédé accidentellement par noyade dans le lac Supérieur.
Cette collection est constituée de correspondance relative aux découvertes d’Aimé Breton et à ses tentatives de réaliser quelques gains financiers suite à ses découvertes minières. Il y a aussi trois lettres, soit deux adressées au rédacteur du « Northern Miner » et une envoyée par P. Hayden à B. Breton concernant la succession d’Aimé Breton. On y trouve également des documents concernant des concessions minières, des rapports et autres documents relatifs aux tentatives de Breton visant à obtenir une reconnaissance pour ses découvertes, des articles de revues et de journaux portant sur Aimé Breton et sur l’exploitation minière dans le Nord de l’Ontario, un article du « Globe and Mail », de la correspondance et divers autres documents dont la photocopie d’une photo d’Aimé Breton, et un dépliant sur l’Algoma Uranium Mines Ltd.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_98140