Subscribe to Héritage

Fonds Marie de l'Incarnation

Available reels: 1

Reel ID
C-1719
Document Record
Creator Marie de l'Incarnation, mère, 1599-1672
Title Fonds Marie de l'Incarnation
Identifier lac_mikan_98571
MG 18 E 28
Aboriginal
Papers
French Canada
Religion
Women's history
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language eng
fra
Description The Blessed Marie of the Incarnation (1599 - 1672) was an Ursuline nun who led the group of nuns sent to establish the Ursuline Order in New France, which founded the oldest educational institution for females in North America. She arrived in New France at Quebec City in 1629 after having visions that proclaimed that her vocation was to be done there, and she helped found the first school in the region. She also helped found the Ursuline Monastery of Quebec, which has been designated a National Historic Site of Canada. Both the French colonists and local Aboriginals sought the education of their daughters by the nuns, and the nuns soon opened the monastery and a boarding school. Marie personally composed dictionaries in the Algonquin and Iroquois tongues, a sacred history in Algonquin, and a catechism in Iroquois. She began suffering from liver disease in 1645, which plagued her for the rest of her life, but she was able to still teach, guide the nuns and obtain funding to keep the community going. Her writing is considered to be one the principle sources of early French Canadian and Catholic history. She died in the monastery she helped build, and was beatified by Pope John Paul II in June 1980.
This collection consists of a set of "moral and edifying letters of Marie of the Incarnation". While spiritual in nature, these letters also reflect her activities in Canada between 1645 and her death in 1672. These letters are apparently transcripts made in the late 17th century of original letters first published in Paris between 1677 to 1681 by the son of Marie de l'Incarnation, Dom Claude Martin. The text of this copy differs somewhat from the original edition published in Paris. The letters are mostly from Canada and are addressed to, among others, Raymond of St. Bernard, her son Dom Claude Martin, and his religious community.
No finding aid is available. The letters themselves are written in French, but the introductory material at the start of microfilm reel C-1719 that sets up the collection is in English.
La bienheureuse Marie de l'Incarnation (1599-1672) était une religieuse ursuline. Elle a conduit un groupe de religieuses envoyées en Nouvelle-France pour y établir une communauté, laquelle allait devenir la première institution d'enseignement pour filles en Amérique du Nord. Arrivée en Nouvelle-France en 1629, elle s'installa à Québec après avoir été avertie en songe que c'est là qu'elle devait exercer sa vocation. Elle participa à la fondation de la première école de la région, ainsi qu'à celle du monastère des Ursulines de Québec aujourd'hui désigné lieu historique national du Canada. Les religieuses s'empressèrent d'ouvrir leur couvent et leur pensionnat pour accueillir tant les filles des colons français que celles des autochtones de la région qui tous cherchèrent à faire instruire leurs filles par les Ursulines. Marie de l'Incarnation a elle-même rédigé des dictionnaires iroquois et algonquin, une histoire sainte en algonquin et un catéchisme en iroquois. En 1645, elle commença à souffrir d'une maladie du foie qui l'affligea pour le reste de ses jours. Elle continua néanmoins à enseigner, à diriger les religieuses et à obtenir les fonds nécessaires au maintien de la communauté. Ses écrits sont considérés comme l'une des principales sources pour l'histoire du Canada français et catholique à ses débuts. Elle est décédée au couvent qu'elle contribua à fonder et fut béatifiée en juin 1980 par le pape Jean-Paul II.
Cette collection est constituée d'une série de « lettres morales et édifiantes de Marie de l'Incarnation ». Bien qu'elles comportent une valeur spirituelle, ces lettres témoignent de ses activités au Canada entre 1645 et sa mort en 1672. Apparemment, la transcription de ces lettres a été faite à la fin du XVIIe siècle à partir des lettres originales publiées d'abord à Paris entre 1677 et 1681 par le fils de Marie de l'Incarnation, Dom Claude Martin. Le texte de cette copie diffère quelque peu de l'édition originale publiée à Paris. La plupart de ces lettres ont été écrites au Canada et sont adressées, entre autres, à Raymond de Saint-Bernard, à son fils Dom Claude Martin et à la communauté religieuse de ce dernier.
Aucun instrument de recherche n'est disponible. Les lettres elles-mêmes sont écrites en français, mais les informations qui se trouvent en introduction au début de la bobine de microfilm C-1719 pour décrire la collection sont en anglais.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_98571