Subscribe to Héritage

Collection de la famille Papineau

Available reels: 12

Document Record
Creator Paineau (famille)
Title Collection de la famille Papineau
Papineau family collection
Identifier lac_mikan_99931
104572
MG 24 B 2
R12320-0-5-F
R12320-0-5-E
Papers
Military
Politics and politicians
Law and justice
Business and commerce
Family
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language fra
Description Joseph Papineau (1752-1841) was a notary, seigneur and political figure in Lower Canada. His son, Louis-Joseph Papineau (1786-1871) was elected to the House of Assembly of Lower Canada in 1809. He was elected Speaker of the Legislative Assembly of Lower Canada in January 1815. He himself became a seigneur by purchasing the seigneury of Petite-Nation from the seminary of Quebec in 1802. He was the leader of the reformist Patriote movement before the Lower Canada Rebellion of 1837-1838. He took no active part in the insurrection, but he fled to the United States. Then he went to France where he remained until 1845. Back home, he sat back to the Legislative Assembly from 1848 to 1854 without regaining its position as leader. Papineau's manor house in Montebello and his house in Montreal have both been designated as National Historic Sites of Canada. In October 2012, a monument to his memory was unveiled at Saint-Denis-sur-Richelieu.
His brother, Denis-Benjamin (1789-1854) did not share his political views and took no part in the Rebellion. He was joint premier of the Province of Canada for Canada East from 1846 to 1848. He was a seigneurial agent, bookseller, seigneur, merchant, office holder, justice of the peace, and politician. Besides serving as joint premier, he also was Commissioner of Crown Lands and of public works from 1844 to 1847. Louis-Joseph-Amédée Papineau (1819-1903), eldest son of Louis-Joseph Papineau, was the founder of the Société des Fils de la Liberté. He joined his father during the Rebellion and went into exile with him in 1837. He studied law in the United States and upon his return to Canada, he was appointed Master of the Court of Queen's Bench. Casimir Papineau (1826-1892), son of Denis-Benjamin, was a notary in Montreal.
This collection contains a wealth of documentation about Louis-Joseph Papineau and his wife. It also includes correspondence with other members of the family, especially Denis-Benjamin Papineau, brother of Louis-Joseph Papineau and Louis-Joseph-Amédée Papineau, his son. There are papers of various kinds: family, commercial, military, legal, political and other, as well as several volumes of legal and historical documents. The collection contains the personal and political correspondence of Denis-Benjamin, Louis-Joseph and Louis-Joseph-Amédée Papineau, accounts, legal documents, contracts and other documents; historical documents transcribed by Louis-Joseph Papineau; correspondence relating to the construction of a new church, the "Diary of a Son of Liberty ..." by Amédée Papineau, papers of the Petite-Nation seigneurie, various documents, a cookbook and spending bills, the "guest book" of Manoir Papineau, etc. This collection also contains correspondence between Andrew McDonald, his sister Marie- Louise 's husband, and their daughter Mercedes.
Joseph Papineau (1752-1841) était un notaire, un seigneur et une personnalité politique du Bas-Canada. En 1809, son fils Louis-Joseph Papineau (1786-1871) fut élu à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, puis président de l’Assemblée législative du Bas-Canada à compter de janvier 1815. En 1817, il devint lui aussi seigneur en achetant la seigneurie de La Petite Nation de son père qui l’avait lui-même acquise du Séminaire de Québec en 1802. Louis-Joseph devint le chef des Patriotes avant la rébellion du Bas-Canada en 1837-1838. Même s’il ne prit aucune part active à l’insurrection, il dut fuir aux États-Unis. Il passa ensuite en France où il demeura jusqu’en 1845. De retour au pays, il siégea de nouveau à l’Assemblée législative de 1848 à 1854 sans toutefois reprendre son rang de chef de parti. Le manoir de Papineau situé à Montebello et sa résidence à Montréal ont tous deux été désignés lieux historiques nationaux du Canada. En octobre 2012, un monument à sa mémoire fut dévoilé à Saint-Denis-sur-Richelieu.
Son frère Denis-Benjamin (1789-1854) ne partageait pas ses vues politiques et ne prit aucune part à la rébellion. De 1846 à 1848, il représenta Canada Est à titre de premier ministre conjoint de la Province du Canada. Il fut à la fois agent seigneurial, libraire, seigneur, marchand, fonctionnaire, juge de paix et homme politique. En plus de servir comme premier ministre conjoint, Denis-Benjamin fut aussi commissaire des terres de la Couronne de 1844 à 1847. Louis-Joseph-Amédée Papineau (1819-1903), fils aîné de Louis-Joseph Papineau, fut le fondateur de la Société des Fils de la Liberté. Il s’est joint à son père pendant la rébellion et s’exila avec lui en 1837. Il étudia le droit aux États-Unis et, à son retour au Canada, il fut nommé protonotaire de la Cour du banc de la Reine. Casimir Papineau (1826-1892), fils de Denis-Benjamin, fut notaire à Montréal.
Cette collection contient une riche documentation sur Louis-Joseph Papineau et son épouse. Elle comprend aussi la correspondance d’autres membres de la famille, en particulier Denis-Benjamin Papineau, le frère de Louis-Joseph Papineau, et Louis-Joseph-Amédée Papineau, son fils. Il y a encore d’autres documents d’origines diverses, soit familiale, commerciale, militaire, légale, politique, etc., ainsi que plusieurs volumes de documents juridiques et historiques. La collection renferme également la correspondance personnelle et politique de Denis-Benjamin, de Louis-Joseph et de Louis-Joseph-Amédée Papineau, ainsi que des comptes, des documents juridiques, des contrats et autres, des documents historiques transcrits par Louis-Joseph Papineau, de la correspondance relative à la construction d’une nouvelle église, le « Journal d’un fils de la Liberté… » par Amédée Papineau, des papiers concernant la seigneurie de la Petite-Nation, et divers autres documents dont un livre de comptes, des projets de lois et un livre des visiteurs du Manoir Papineau, etc. Cette collection comprend enfin la correspondance échangée entre Andrew McDonald, sa sœur Marie-Louise, son époux Casimir-Fidèle Papineau, et leur fille Mercedes.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_99931