British Children Emigrated to Canada By Authority of Boards of Guardians

There is no content yet for this title. Please check again later.

Document Record

Creator
Canada. Dept. of Employment and Immigration
Title
British Children Emigrated to Canada By Authority of Boards of Guardians
Enfants britanniques émigrés du Canada grâce aux pouvoirs légaux des "Boards of Guardians"
Home children
Identifier
lac_mikan_161383
179197
R1206-159-6-E
RG76-C-4-a
Government
Genealogy
Immigration
Document source
Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language
English
Description
Sub-series consists of a nominal list and inspection register relating to British children brought to Canada from specific British Unions (local groups of parishes united under Boards of Guardians for poor-law administration purposes) in the years approximately from Confederation, the 1860's-1916. The register was received in 1981 from the Records of Entry Unit of Employment and Immigration Canada, where it had previously been used for official verifications of entry into Canada. Some of its pages had been damaged before filming, causing loss of surnames at the left margin and of remarks at the right. This book was apparently created and maintained by federal Immigration Branch staff responsible for the inspection of the homes in which child immigrants were placed upon arrival from Britain. Internal evidence suggests that the register was begun as a compilation from information in other records some time between 1886 and 1897, and was abandoned in 1920. At least some of the earliest names seem to have been copied from a separate series of nominal registers (which have not survived), or from lists supplied by the childrens' sponsoring bodies. Remarks and inspection data were added by Immigration officers. The children's names are grouped in the register by first letter of surname, and thereunder in chronological order by year of arrival in Canada. Undated arrivals at the beginning of each letter group are apparently for children arriving in or before 1886. The dated entries are all for arrivals, 1886-1916, except for one arrival dated 1878. The latest record of an inspection visit is dated 1920. The information provided for each child varies over time. Entries before 1897 sometimes provide only names, and page numbers referring to the lost registers; sometimes also the child's age, year of arrival, name of originating Union in Great Britain, and name of sponsoring individual or immigrant society (if applicable) are given. After 1897 most entries state: name, year of arrival, age, name of Union, name of sponsoring person or society, date of first federal inspection visit to the child at its Canadian home, number of subsequent inspections required, dates of these inspections (usually day, month and year), page number where name appears in the lost registers (no longer stated after 1904), and miscellaneous remarks. A one to four-digit sequential number of unknown meaning appears beside many of the names throughout the register. Where stated, the children's place of origin is almost always in England; there are only a few entries for Irish and Scottish Unions. Most of the child immigration organizations of the time are represented among the sponsors. The child's place of residence in Canada is not given. "Remarks" appear opposite the names of fewer than half the names, mainly after 1890. They consist of very brief notes on the child's condition and movements, such as failure to arrive from England, returns thereto, marriages, illnesses, death, disappearances and mistaken identities, deportations, and war service, 1914-1918. The numbers of Immigration case files are cited in a very few instances. Where the child's location or identity was in doubt there are references to other lists, paylists or "books" of sponsoring organizations.
There is no finding aid for this collection
La sous-série se compose d'une liste nominale et d'un registre des examens se rapportant aux enfants britanniques amenés au Canada par des unions particulières britanniques, des groupes locaux de paroisses pour le droit des pauvres unies sous les " Board of Guardians " pour des raisons administratives dans les années entourant la Confédération, des années 1860 à 1916. Le registre a été reçu en 1981 de la Sous-section des documents d'entrées d'Emploi et d'Immigration Canada, où il a été utilisé à des fins de vérifications officielles pour les entrées au Canada. Certaines de ses pages ont été endommagées avant le filmage : on ne peut ainsi voir les noms de famille dans la marge de gauche et les remarques dans celle de droite. Ce livre semble avoir été créé et conservé par le personnel de la Direction de l'immigration fédérale responsable de l'inspection des maisons où les enfants immigrants étaient placés lors de leur arrivée de Grande-Bretagne. Les éléments de preuve soulignent que le registre est sans doute né de la compilation d'informations venant d'autres documents entre 1886 et 1897 environ, et a été abandonné vers 1920. Au moins certains des premiers noms semblent avoir été copié d'une série distincte de registres nominaux (qui n'existe plus) ou de listes fournies par les entités répondantes des enfants. Les agents d'immigration ont fait l'ajout des remarques et des données sur l'inspection. Les noms des enfants ont été regroupés dans le registre selon la première lettre du nom de famille et sont en ordre chronologique selon l'année d'arrivée au Canada. Les arrivées mises à jour qui se retrouvent au début de chaque groupe de lettres semblent être pour les enfants en 1886, ou avant. Les entrées datées sont pour les arrivées entre 1886-1916 sauf pour un cas d'une arrivée en 1878. Le document le plus récent sur une visite d'inspection remonte à 1920. Les renseignements fournis pour chaque enfant varient selon les périodes. Les entrées d'avant 1897 donnent parfois seulement les noms et les numéros de pages faisant référence aux registres perdus; on indique parfois également l'âge de l'enfant, la date d'arrivée, le nom de l'union de départ en Grande-Bretagne et le nom du répondant ou de la société de l'immigrant (s'il y a lieu). Après 1897, la plupart des entrées regroupent : nom, année d'arrivée, nom de l'union, nom de la personne ou de la société répondante, date de la première visite d'inspection fédérale chez l'enfant dans sa demeure canadienne (jour, mois, année), numéro de page où le nom apparaît dans les registres disparus (n'est plus indiqué après 1904) et remarques diverses. Un numéro de séquence de 1 à 4 chiffres, dont on ignore la signification, apparaît à côté de plusieurs noms tout au long du registre. Le lieu d'origine de l'enfant, où il a été inscrit, est presque toujours l'Angleterre; il n'y a que peu d'entrées pour les unions irlandaises ou écossaises. La majorité des organismes pour enfants immigrants de l'époque sont représentés par les répondants. Le lieu de résidence des enfants au Canada n'est pas indiqué. Des remarques apparaissent près des noms, dans la moitié des cas ou presque, principalement après 1890. Les remarques sont des notes très brèves sur la condition et les mouvements migratoires des enfants, tels qu'un échec à venir d'Angleterre et y retourner, mariages, maladies, mortalités, disparitions et erreurs sur la personne, expulsions et service de guerre, 1914-1918. Le nombre de dossiers de cas d'immigration sont cités à quelques occasions. Lorsque l'on doutait de l'identité de l'enfant et où il se trouvait, il y avait des références à d'autres listes, à des feuilles de paye ou des " livres " d'organismes répondants.
Aucun instrument de recherche n’est disponible pour cette collection.
URL
https://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_161383