Subscribe to Héritage

France. Fonds des Archives nationales. Série F1A

Available reels: 6

Document Record
Creator France
Title France. Fonds des Archives nationales. Série F1A
Série F1A. Fonds des Colonies
Identifier lac_mikan_100154
MG 1-F1A
R11577-0-5-F
Government
Military
Aboriginal
Religion
Business and commerce
Document source Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada
Language fra
Description Quebec has had a long and varied history, starting with the colony of New France. In 1534, French explorer Jacques Cartier (1491 - 1557) planted a cross in the Gaspé peninsula and claimed the land in the name of King Francis. In 1608, the city of Quebec was founded with 28 men. In 1630, there were only 103 colonists living in the settlement, but by 1640, the population had reached 355. Fur traders, known as coureurs des bois, extended French influence south and west to the Great Lakes. Eventually, Cardinal Richelieu (1585 - 1642), adviser to French king Louis XIII, wanted to make New France as populous as the English colonies to the south, and founded the Company of One Hundred Associates in 1627 to invest in New France, promising land parcels to hundreds of new settlers and to turn the region into an important farming and mercantile colony. Richelieu introduced the seigneurial system, a semi-feudal system of farming that existed until the 19th century. The Roman Catholic Church, and missionaries such as the Recollets and Jesuits, became firmly established in the New France as well.
Acadia was a colony of New France that consisted of parts of present-day eastern Quebec, the Maritime provinces, and Maine in the United States. The colony was established in 1605 at Port-Royal in current-day Nova Scotia and lasted officially until 1710 when much of the territory fell to the British. The remaining land would be conquered by the British over the course of the 18th century. Acadia is now referred to as regions of the former French colony in North America that are historically associated with its lands, descendants and culture. Former residents and descendants are referred to as Acadians.
Île-Royale was a French colony in North America that existed from 1713 to 1763, consisting of two islands, Île Royale and Île Saint-Jean. Its territory is known now respectively as Cape Breton Island (currently part of Nova Scotia) and Prince Edward Island.
This series is mainly a collection of documents ordered by France for expenses related to the colonies (New France, Acadia, Île Royale and Louisiana, among others). It includes budgets, accounts, statements of expenditure, and payment orders. The documents are usually arranged chronologically and by colonies and are about the treatment of civilians and military officers, grants to the bishops and religious orders, presents given to Aboriginals, the cost of maintaining garrisons for fortifications, purchases of goods and ammunition, and the cost of military expeditions. The documents cover the years between 1670 and 1757.
Microfilm reel C-3051 shares content with material from Antoine-Denis and Jacques Raudot, co-intendants of New France between 1705 and 1710, at the start of the reel.
Le Québec a connu une histoire longue et mouvementée depuis la fondation de la colonie de la Nouvelle-France. En 1534, l'explorateur français Jacques Cartier (1491-1557) a planté une croix dans la péninsule de Gaspé pour signifier l'appropriation des lieux au nom du roi François 1er. En 1608, la ville de Québec a été fondée par 28 individus. En 1630, il n'y avait que 103 colons résidant dans la colonie mais, dès 1640, la population avait atteint 355. Les marchands de fourrures, ou coureurs des bois, ont étendu l'influence de la France jusqu'au sud et à l'ouest des Grands Lacs. Le cardinal Richelieu (1585-1642), conseiller du roi de France Louis XIII, souhaitait que la population de la Nouvelle-France puisse se comparer à celle des colonies anglaises plus au sud. En 1627, il fonda à cet effet la Compagnie des Cent-associés pour qu'elle investisse dans la colonie, promettant des lots de terre à des centaines de nouveaux colons et, pour qu'elle fasse en sorte que cette région devienne une importante colonie agricole et mercantile. Richelieu y a introduit le système seigneurial, un système semi-féodal d'agriculture qui subsista jusqu'au XIXe siècle. Quant à l'Église catholique romaine et aux missionnaires, dont les Récollets et les Jésuites, ils se sont solidement établis en Nouvelle-France.
L'Acadie, une colonie de la Nouvelle-France, englobait certaines parties de l'est du Québec d'aujourd'hui, des provinces maritimes et de l'État américain du Maine. La colonie fut fondée en 1605 avec l'établissement de Port-Royal dans l'actuelle Nouvelle-Écosse. Elle survécut officiellement jusqu'en 1710 alors que les Britanniques prirent possession de la majeure partie du territoire. Le territoire restant allait être envahi par les Britanniques au cours du XVIIIe siècle. De nos jours, l'Acadie désigne les régions de l'ancienne colonie française en Amérique du Nord qui sont historiquement associées à son territoire, aux anciens résidents et descendants des Acadiens, tel qu'on les appelle aujourd'hui, et à leur culture.
L'Île Royale était une colonie française de l'Amérique du Nord ayant existé de 1713 à 1763. La colonie était constituée de deux îles, l'Île Royale et l'Île Saint-Jean, lesquelles portent aujourd'hui les noms de l'Île du Cap-Breton (qui fait maintenant partie de la Nouvelle-Écosse) et l'Île-du-Prince-Édouard respectivement.
Cette série contient principalement une collection de documents sollicités par la France pour les dépenses se rapportant aux colonies (dont la Nouvelle-France, l'Acadie, l'Île Royale et la Louisiane). Elle inclut des budgets, des comptes, des états de dépenses et des ordres de paiement. En général, les documents sont classés par ordre chronologique et par colonie, et concernent le traitement des civils et des officiers militaires, les subventions accordées aux évêques et aux communautés religieuses, les cadeaux présentés aux Autochtones, les coûts d'entretien des garnisons pour les fortifications, les achats de marchandises et de munitions, et les coûts liés aux expéditions militaires. Ces documents couvrent les années 1670 à 1757.
Le début de la bobine de microfilm C-3051 contient aussi des documents provenant du fonds d'Antoine-Denis et Jacques Raudot, co-intendants de la Nouvelle-France entre 1705 et 1710.
Permanent Link http://heritage.canadiana.ca/view/oocihm.lac_mikan_100154